VISION COMPETENCES
               Cabinet d'Ingénierie des Compétences
           Diagnostic - Conseil - Formation

                  www.vision-competences.net



L'Entretien d'Embauche
Ça se prépare !


L'entretien d'embauche est la dernière phase d'une procédure de recrutement. Après lecture et exploitation de la lettre de motivation, du Curriculum Vitae (CV) et des autres éléments du dossier de candidature, l'entretien d'embauche est l'étape décisive qui permet au recruteur de collecter les éléments essentiels d'aide à sa prise de décision. En effet, l'objectif principal de l'entretien d'embauche est d'obtenir un maximum d'informations sur le candidat afin de vérifier si son profil correspond au profil du poste qu'il convoite.

C'est  un entretien de type particulier animé par un esprit positif avec de part et d'autre, le même souhait qui est formulé par les acteurs en présence : le recruteur souhaite que le candidat lui convienne ; de son côté, le candidat souhaite au recruteur de trouver en sa personne, le profil convenable.
 
C'est dire que, décrocher un entretien d'embauche pour un candidat c'est déjà marquer un bon point. C'est donc une occasion à ne pas rater car elle offre au candidat l'opportunité de démontrer qu'il est fait pour le poste. Il a ainsi besoin de mettre tous les atouts de son côté.
 
Un entretien d'embauche, ça se prépare !
Vous devez, en tant que candidat, le préparer pour quatre raisons au moins.
La première : Jusque-là, votre dossier (et parfois le résultat de vos tests) a laissé une bonne impression au recruteur.
La deuxième : Vous n'êtes pas le seul candidat à postuler pour ce poste et vous ne pouvez pas mesurer le potentiel des autres candidats (qui sont en quelque sorte vos concurrents).
La troisième : Un entretien d'embauche ne ressemble jamais à un autre : le cadre change ; le contenu du poste n'est pas rigoureusement le même que celui pour lequel vous avez été convoqué par le passé ; vos interlocuteurs ne sont pas les mêmes et ils ne vous poseront pas les mêmes questions que vous avez déjà entendues ailleurs, etc.
La quatrième : La recherche d'un emploi s'inscrit dans le cadre d'un projet personnel et professionnel. C'est un sérieux projet d'avenir que l'on se doit de piloter avec détermination, sans improvisation ni légèreté.
Donc, vous Candidat, vous avez forcément besoin de faire jouer à leur puissance maximum, vos capacités d'adaptation.

Quelles que soient les situations nouvelles ou changeantes dans lesquelles vous vous trouverez, tous les entretiens d'embauche, reposent invariablement sur deux constantes : vous y allez en tant que candidat pour convaincre votre recruteur que la personne qu'il cherche, c'est bien vous. Lui recruteur, vérifiera tout au long de l'entretien, si la présomption de compétence qu'il a décelée en vous (à partir de l'étude de votre dossier) est réelle et qu'il ne s'est pas trompé d'appréciation. En définitive, l'acteur principal, c'est bien vous Candidat.

Malgré les circonstances qui vous sont virtuellement favorables, sachez que rien n'est acquis d'avance au contraire, par votre attitude, vous pouvez tout perdre 'en y allant comme ça' sans mesurer l'enjeu.
Vous devez donc préparer et bien préparer cet entretien.

L'entretien d'embauche est un dialogue

Le dialogue va tourner essentiellement autour de la personnalité physique, morale et professionnelle du candidat que vous êtes, comparativement au profil et aux exigences du poste.  C'est un moment de communication dynamique durant lequel l'on vous posera des questions auxquelles vous répondrez. Tout est simultanément analysé: le contenu, la pertinence et la cohérence de vos réponses, votre attitude en répondant aux questions et l'impression d'ensemble que vous dégagez. Rien ne désintéressera votre recruteur, tout l'intéressera.

Ce que les candidats ignorent peut-être, c'est que certains recruteurs passent de longues heures à préparer le scénario de l'entretien. Alors ! si celui-là se prépare, pourquoi pas vous ?

Ce que le recruteur attend d'un entretien d'embauche:

compléter son information sur le candidat: cursus de formation, trajectoire professionnelle, récits de vie et de pratiques, etc.
  • découvrir et cerner la personnalité du candidat: potentiel, connaissances, capacités ...
  • analyser son style de communication: rapidité de compréhension, capacité d'écoute, sens de l'analyse, de la synthèse, de l'argumentation, qualités d'adaptation, de réaction, de maîtrise de soi, dynamisme, tonus, ...
  • apprécier son degré de motivation
  • vérifier l'adéquation profil poste/profil candidat
  • etc.
Comment vous préparer à un entretien d'embauche '
Préparez-vous :
matériellement, pour ne pas être gêné par un oubli ou une erreur facile à éviter. La ponctualité est évidemment essentielle:       
  • Veillez à tout prévoir pour être bien à l'heure.
  • La présentation est déterminante : soignez votre apparence, c'est indispensable car c'est elle qui est à la base de la première impression que vous donnerez. 
  • Certains documents seront nécessaires. Rassemblez-les à l'avance: CV, diplômes, autres références...
psychologiquement, pour être le plus performant possible au moment de l'entretien. Anticipez sur ce qui va se passer:
  • Imaginez à l'avance le déroulement de l'entretien, les réponses que vous allez donner, les attitudes que vous allez adopter, les questions que vous allez poser si on vous donne la parole à la fin de l'entretien,...
  • Soyez détendu pour être plus efficace, plus ouvert,
  • Cherchez les conditions qui vous rendront le plus à l'aise possible (à vous de voir : faites un jogging le matin, dormez tôt la veille...).
  • Disposez-vous mentalement à être positif, éliminez le plus possible, les pensées négatives,
  • Dites-vous que vous n'allez pas à un examen de passage mais que l'entretien est pour vous, comme pour le recruteur, un moyen d'obtenir des informations pour prendre la bonne décision.
techniquement, pour savoir comment vous conduire dans un entretien d'embauche, savoir à quoi vous attendre. Sachez réagir en toute situation:
  • Réfléchissez à des « situations pièges » pour y faire face correctement sans vous énerver ni paniquer,
  • Relisez votre CV et l'annonce qui a été publiée,
  • Entraînez-vous à un dialogue structuré, en restant naturel et en répondant clairement aux questions qui vous sont posées.
sur le fond, pour déterminer l'argumentaire à utiliser en fonction de la nature de l'entretien, du poste, de l'entreprise... Soyez actif en entretien:
  • Informez-vous avant, sur l'entreprise, pour poser des questions judicieuses. Si l'annonce est restée anonyme sur la structure qui recrute, attendez d'être en face de votre recruteur pour lui poser vos questions lorsqu'il vous donnera la parole. Vous pouvez également profiter du quart d'heure qui précéde le démarrage de l'entretien pour demander au niveau du secrétariat du recruteur, s'il existait des dépliants et autres documents-supports sur la structure. Vous pourrez cas échéant, les parcourir rapidement.
  • Notez votre argumentaire pour l'avoir à l'esprit au moment de répondre aux questions ou d'exposer vos motivations.
  • Soyez prêt à répondre à toutes les questions, pour bien réagir (ne vous sentez pas offusqué par une question que vous trouveriez "déplacée" ou dérangeante),
  • Renseignez-vous à l'avance sur les salaires et les conditions de travail habituellement proposés dans le secteur d'activités ou pour des postes similaires et décidez ce que vous voulez demander ou pouvez accepter.
Evitez certaines erreurs 
  • Vous présenter dans une tenue négligée ou excentrique, ou dans laquelle vous n'êtes pas à votre aise.
  • Vous préparer au dernier moment, et chercher fébrilement comment vous habiller, un certificat de travail, ou le nom de la personne à voir...
  • Aller au rendez-vous sans rien savoir sur l'entreprise qui recrute (vous êtes excusé si aucun indice ne vous oriente vers la structure).
  • Paraître agressif : vous offusquer des questions posées, parler du salaire avant la fin de l'entretien.
  • N'avoir aucune question à poser si on vous donne la parole.
  • Donner des réponses floues, ou bien parler de façon mystérieuse ou avec méfiance.
  • Raconter sa vie, et répondre trop longuement aux questions sur vos emplois antérieurs ou vos contraintes familiales.
  • Etre négatif à propos d'autres employeurs ou d'autres entreprises (évoquer des conflits, des déceptions, des reproches).
  • Refuser de répondre à une question, sans expliquer vos raisons.
  • Manifester votre empressement et votre impatience à terminer l'entretien.
 Les bonnes attitudes que vous devez avoir pendant l'entretien
  • Pensez à votre poignée de main : elle doit être ferme, sans excès (si vous estimez que la situation ne se prête pas à un échange de poignée de main, faites "un salut gestuel", quelque fois, c'est même mieux).
  • Souriez : le sourire aide à une communication détendue, rassurante pour votre interlocuteur.
  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Si vous avez affaire à plusieurs interlocuteurs, regardez-les tour à tour, même ceux qui ne parlent pas.
  • Soyez courtois : attendez pour vous asseoir qu'on vous y invite, ne fumez pas, ne mâchez pas de chewing-gum ou de bonbon. Eteignez votre téléphone portable. Laissez votre interlocuteur parler en premier, remerciez en partant. Si le téléphone sonne, faites un signe pour proposer de sortir (surtout ne vous levez pas spontanément pour sortir).
  • Asseyez-vous à la bonne distance : vous avez le droit de rapprocher éventuellement votre siège, sans excès.
  • Ayez une posture calme : sans croiser et décroiser les jambes, sans « tripoter » des objets ou vos cheveux.
  • Ecoutez attentivement et répondez aux questions de façon brève mais pas trop « sèche ».
  • Parlez assez fort, lentement (pas trop vite) et en articulant bien, sans exagérer.
  • Demandez si vous pouvez prendre des notes (au cas où vous auriez besoin de le faire) sans que cela ne puisse gêner votre écoute active.
  • Posez, vous aussi, des questions (sur le poste, sur les tâches à accomplir, sur vos futurs collègues)
  • Les questions du salaire, des horaires, des avantages divers sont à poser en fin d'entretien.
  • Evoquez vos compétences par des exemples précis, des preuves, des faits, des récits d'expériences réussies, des résultats obtenus.
Le sujet n'est pas épuisé mais il faut conclure...

Il n'existe pas de recette miracle pour réussir à cent pour cent un entretien d'embauche. Néanmoins, si vous vous exercez à rester sincère dans vos réponses et naturel dans votre comportement, vous laisserez toujours une bonne impression à votre recruteur.
Sachez que si vous êtes interviewé par un professionnel du recrutement, vous ne pourrez jamais le tromper en cherchant à 'théatraliser' l'entretien. D'ailleurs une telle attitude ne fera que vous défavoriser.
 
N'oubliez surtout pas que le document-clé qui a été pour partie, dans la décision de vous convoquer, c'est votre CV. Alors, évitez le plus possible, de le 'gonfler' ou de lui faire décrire un profil qui n'est pas le vôtre. Si vous vous laissez entrainer dans ce jeu, tôt ou tard on découvrira que le personnage du CV et vous, font en réalité deux personnes.

 

Kèba Diallo
Ingénieur de la Formation


 
 
Copyright ©  Patim Media - 2009 - Tous droits réservés